Bienvenue sur le site des Amis de Saint colomban
L'objectif de l'association est de promouvoir l'héritage culturel de Colomban
Bienvenue sur le site des Amis de saint Colomban
Le chemin St Colomban
HISTOIRE DU MONASTERE
ARCHEOLOGIE LUXOVIENNE ET COLOMBANIENNE
PUBLICATIONS colombaniennes
L'ABBAYE AUJOURD'HUI
Patrimoine colombanien en Europe
Nos liens préférés
PLAN DU SITE
Carnet de route d'un pèlerin en 2014
Chemin des moines Luxeuil - Annegray
Saint Colomban
Le voyage de St Colomban
2010 : Chemin St Colomban à Bobbio. Italie
2010 : Hilltown, Irlande du Nord
2009 : chemin St Colomban à l'abbaye de Luxeuil
2009 : chemin St Colomban à Annegray
2008 : Col du Septimer (Suisse)
2008 : Bangor (Irlande du Nord)
2008 : Saint Coulomb
2008 : chemin de ST Colomban à la grotte de Ste-Marie en Chanois
Pétition Saint Colomban co-patron de l'Europe
Le voyage de St Colomban
ATTENTION : CE SITE FERME LE 30 AOUT 2014 MERCI DE VOUS CONNECTER A L'ADRESSE SUIVANTE 

www.amisaintcolomban.org






Premier voyage de Colomban et de ses compagnons la date de départ du monastère de Bangor est inconnue mais son arrivée à Annegray est située vers 590
Après avoir traversé le pays, ils viennent se fixer sur les pentes méridionales des Vosges, là où le roi Gontran leur a offert un ancien camp fortifié appelé Annegray. Ils y fondent leur premier monastère.
La renommée des vertus pratiquées par ces moines ne tarde pas à se répandre. Le monastère prospère, il devient bientôt insuffisant et Colomban crée un nouveau monastère dans les ruines d’une fortification gallo-romaine située à 15 kilomètres de là, Luxovium (Luxeuil). Plus tard, l’affluence des moines oblige Colomban à créer un troisième établissement, à Fontaine, à six kilomètres au nord-ouest de Luxeuil.

premier parcours de Colomban de ? à 590/d'après E.J. Mac Carthy St Colomban, Nebraska, 1927

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 














Deuxième parcours de Colomban de 610 à 613.
Homme de caractère et de détermination, allant jusqu’au conflit avec la reine Brunehaut, Colomban est expulsé avec ses compagnons vers l’Irlande. A Nantes, le vaisseau qui doit les rapatrier est rejeté sur la plage. C’est le début d’un nouveau périple vers l’est jusqu’à Bregenz, sur le lac de Constance. De là, il traverse les Alpes et entre en Lombardie où il fonde son dernier monastère à Bobbio. C’est là qu’il meurt le 21 novembre 615.

deuxième parcours de Colomban de 610 à 613/ d'après E.J. Mac Carthy St Colomban, Nebraska, 1927

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colomban, « citoyen du monde » :
- par les influences reçues et transmises dans sa « Règle des moines » : celle des saints Pâcome, Cassien et Benoît de Nursie.
- par l’étendue des territoires parcourus.
- plus encore, par l’importance de l’essaimage colombanien qui, par delà la mort du saint irlandais, provoque l’éclosion de plus de quarante monastères en Europe occidentale.
- par son élévation d’esprit : Si tollis libertatem, tollis dignitatem (Lettre 4 de Colomban écrite à Nantes en 610).
Philippe Kahn, Historien, vice président de l’association des Amis de Saint Colomban.

 

Bienvenue sur le site des Amis de saint ColombanLe chemin St ColombanHISTOIRE DU MONASTEREARCHEOLOGIE LUXOVIENNE ET COLOMBANIENNEPUBLICATIONS colombaniennesL'ABBAYE AUJOURD'HUIPatrimoine colombanien en EuropeNos liens préférésPLAN DU SITE